Transformer le secteur agricole: le pouvoir des médias sociaux. Témoignages.

L'avènement des médias sociaux a révolutionné notre façon de communiquer à l'échelle mondiale. Par ailleurs, l'utilisation de ces outils dans un nombre croissant de pays en développement permet d'améliorer considérablement le développement agricole et rural, avec bien souvent à la clé des résultats spectaculaires. Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) vient de publier un ouvrage sur le pouvoir de ces technologies novatrices sur la vie de leurs utilisateurs. Basée sur 18 études de cas dans des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), la publication Web 2.0 et médias sociaux, ces outils qui changent la vie des acteurs du développement agricole présente une série de témoignages qui montrent comment le Web 2.0 et les médias sociaux contribuent à améliorer l’implication des acteurs concernés dans le dialogue politique et les actions de plaidoyer, le marketing et la fourniture de services d'information.

L’ouvrage décrit de nombreuses applications pratiques du Web 2.0 et des médias sociaux dans les pays ACP. Certains agriculteurs se sont rendu compte que Facebook pouvait être une excellente plateforme marketing pour promouvoir leurs produits. Les vulgarisateurs découvrent que les médias sociaux sont un moyen particulièrement efficace pour communiquer avec leurs interlocuteurs. Les organisations de producteurs utilisent tout un éventail d'outils des médias sociaux pour lancer des campagnes de sensibilisation destinées à influencer les responsables politiques. Les chercheurs se servent d'outils de collaboration en ligne pour travailler ensemble sur des publications, tandis que de plus en plus de jeunes font usage de nouvelles compétences en TIC pour bloguer sur les questions importantes posées par le développement rural. D'autres en profitent pour développer des services en ligne innovants et se lancer dans l'entreprenariat agricole.

« Les médias sociaux font désormais partie de la vie quotidienne de la plupart des habitants du monde développé. Ils ont transformé la vie des nombreuses personnes qui les utilisent dans les zones rurales  », explique le directeur du CTA, Michael Hailu.

L'ensemble des témoignages figurant dans la publication provient de personnes ayant bénéficié d'une campagne de formation du CTA destinée à rendre les outils du Web 2.0 et les médias sociaux plus accessibles aux acteurs du développement agricole et rural dans les pays ACP. 

Les chiffres sont éloquents : plus de 4 000 personnes formées, 176 événements de formation avec 25 participants en moyenne – connus sous le nom d'opportunités d'apprentissage du Web 2.0 et des médias sociaux – qui ont eu lieu dans 44 pays ACP. En 2013, les opportunités d'apprentissage du Web 2.0 et des médias sociaux ont été récompensées par le prestigieux prix du Sommet mondial sur la société de l'information (WSIS) dans la catégorie Agriculture virtuelle.

Des études d'impact menées par le CTA ont révélé que ses activités de renforcement des capacités par le Web 2.0 et les médias sociaux ont permis aux participants d'être à la fois mieux intégrés et plus autonomes, avec souvent des répercussions profondes sur leurs vies et celles des personnes avec lesquelles ils interagissent. De plus en plus de personnes se convertissent aux outils du Web 2.0 et des médias sociaux, et ce sont les jeunes femmes qui sont les plus susceptibles d'adopter ces pratiques après avoir suivi une formation. 

En Ouganda, les ONG locales utilisent les TIC pour appuyer les producteurs, les transformateurs et les autres acteurs des chaînes de valeur agricoles. Des agronomes de Madagascar utilisent le Web 2.0 et les médias sociaux pour acquérir des connaissances sur l'apiculture. En Afrique centrale, un réseau d'agriculteurs s'est mis à utiliser les médias sociaux, ce qui a permis d'améliorer son efficacité opérationnelle. Aux Samoa, une campagne de marketing sur Facebook et Twitter donne des résultats impressionnants au profit des tisserandes de nattes de cérémonie. Enfin, dans les Caraïbes, les blogueurs et les journalistes des médias sociaux aident d'autres jeunes à envisager une carrière dans l'agriculture.

« Bon nombre de personnes nous ont confié que les formations ont non seulement changé leurs méthodes professionnelles, mais aussi leur vie », déclare Giacomo Rambaldi, Coordonateur de programme sénior au CTA.

Le lancement officiel de la publication du CTA aura lieu le 26 novembre 2015, à l'occasion de la journée internationale de l'Université libre d'Amsterdam (VU).

Commandez la publication en version papier ou téléchargez-la gratuitement sur le site du catalogue de publications du CTA. 

Bookmark and Share
comments powered by Disqus